Informations utiles pour vous aider à préparer votre séjour.

(Nous ne pouvons pas être tenus responsables dans l’éventualité où une information ne serait pas encore mise à jour lors de votre lecture. Certains changements s’effectuant du jour au lendemain, sans aucun préavis en Indonésie).

Dernière mise à jour le 19/07/2016.

Passeport et visa

Un visa touristique est obligatoire (par adulte et par enfant). Le visa pour un séjour inférieur à 30 jours est obligatoire. Il peut être obtenu avant le départ (obligatoirement pour les détenteurs de passeports d’urgence) à l’arrivée des principaux aéroports (coût : environs 35 $ ou 35 € par personne, à titre indicatif). Plusieurs nationalités viennent d’obtenir la gratuité de ce visa touristique de moins de 30 jours (les Français et les Belges, notamment).

Taxes d'aéroport

Depuis le 01 mars 2015, les taxes d’aéroports sont incluses dans vos billets. Il n’y a donc plus de taxe de sortie à payer.

Décalage horaire

L’Indonésie couvre trois fuseaux horaires:

– Sumatra, Java, Kalimantan (Bornéo) Ouest et Centre (fuseau ouest WIB) sont à GMT+7 ;

– Bali, Sulawesi, Kalimantan Est et Sud, Nusa Tenggara – petites îles de la Sonde à l’est de Bali – (fuseau centre WITA) sont à GMT+8 ;

– Moluques et Irian Jaya (fuseau est WIT) sont à GMT+9. (heure d’été) ;

Il faut rajouter une heure en heure d’hiver (de fin octobre à fin mars).

Electricité

Presque toujours 220 V. Les prises utilisées sont en général au standard européen.

Conduite et sécurité

Pour conduire en Indonésie, les étrangers doivent être en possession d’un permis international valide (le permis français ou belge ne suffit pas et vous expose à des amendes en raison de fréquents contrôles de police).

La conduite est rocambolesque sinon anarchique. De plus on roule à gauche. Les piétons n’ont pas droit de cité.

Pour éviter les accidents, prudence en traversant les rues même aux passages réservés, les conducteurs ne s’arrêtent pas !

Un panneau indique a de nombreux carrefours « ceux qui tournent à gauche ne s’arrêtent pas » même si le feu est rouge !

Respecter les consignes de sécurité sur les plages, et se baigner dans les zones surveillées uniquement, car les courants sont très forts et il y a des noyades fréquentes.

De nombreux touristes rêvent de louer des deux roues pour une plus grande liberté, ce qui n’est pas forcement à conseiller (casques pas aux normes, état souvent imparfait des motocyclettes, assurances inexistantes, nombreux accidents).

L’Indonésie est un pays assez sur, éviter toutefois d’emporter sur soi sommes d’argent importantes, ou objets de valeur.

 

Cartes de crédit

La plupart des cartes sont acceptées dans les hôtels, les grands restaurants et les magasins.

On peut également tirer de l’argent dans de nombreux distributeurs automatiques (ATM), en particulier ceux des banques locales BCA (logo blanc et bleu) ou BNI (logo orange et vert) qui sont les plus répandus.

 

Cartes téléphoniques

La plupart des hôtels ont des lignes d’accès direct à l’international (IDD). Très cher. Pour téléphoner d’Indonésie, faire le 9 pour avoir la ligne extérieure, puis 001 + code pays + code région + numéro demandé. On peut également téléphoner ou envoyer des fax depuis les WARTEL (“antennes” télécom présentes un peu partout).

Le code de l’Indonésie est le (62) et le code de Bali (361)

Pour les personnes ayant un compte Skype il est sans doute beaucoup plus intéressant et économique actuellement de contacter leurs correspondants par ce système.

Téléphones portables

Attention! les triple-bandes fonctionnent très bien. Par contre, difficile de se faire appeler localement sur un numéro français ou belge en raison du coût pour l’interlocuteur. On peut également acheter des cartes SIM locales mais ATTENTION, tous les portables  ne fonctionnent pas avec ces cartes !

 

Accès WIFI

Actuellement accessible dans la plupart des hôtels et restaurants touristiques, et souvent directement dans la chambre d’hôtel.

Il est également possible de se connecter dans les WARNET (cybercafés locaux).

Photo et vidéo

Dans les zones touristiques et les villes, vous trouverez dans les magasins locaux piles, batteries, câbles USB et autres accessoires dont vous pourrez avoir besoin ainsi que des cartes mémoire et DVD pour les caméscopes.

La plupart des magasins de photos peuvent tirer vos photos numériques sur papier

Certains sites et parcs nationaux exigent le paiement d’une redevance pour les appareils photos et cameras (parc national de Gunung Leuser a Sumatra, site du Bromo et du volcan Ijen a Java-est, parc national de Komodo) – env. 50 000 Rp/appareil min.

Santé

L’Indonésie étant un pays tropical, quelques précautions élémentaires sont nécessaires pour éviter les troubles gastriques et intestinaux, et les allergies respiratoires ou cutanées, ainsi que les brûlures dues à une exposition, même brève, au soleil.

Se badigeonner copieusement d’écran solaire, surtout si on doit rester longtemps dans l’eau, même en cas de ciel couvert, on risque malgré tout de graves coups de soleil, et éviter l’exposition au milieu de la journée.

Boire beaucoup (eau minérale en vente partout) et déguster fruits tropicaux et jus de fruits frais qui abondent ici.

A Bali et Java, le traitement antipaludéen n’est pas nécessaire : se munir en priorité de médicaments antiallergiques, antibiotiques, anti-inflammatoires et anti-diarrhée ; la plupart de ces médicaments sont également disponibles dans les pharmacies locales.

Les moustiques sont un inconvénient inévitable dans les régions tropicales ; ne pas oublier les lotions anti-moustiques, également en vente sur place.

Crudités, eau potable et glace

Ne consommer les crudités que dans les hôtels et restaurants.

L’eau du robinet n’est pas potable. Ne boire que de l’eau minérale en bouteille (en vente partout).

Pas de problème pour les glaçons car ils sont fait à partir d’eau stérilisée.

Assistance médicale

Les pharmacies locales sont assez nombreuses. Les médicaments sur ordonnance sont délivrés selon la dose prescrite uniquement en sachets. Demander la notice au pharmacien en cas de besoin.

L’infrastructure sanitaire est suffisante pour les soins de première urgence. A Denpasar, plusieurs hôpitaux privés offrent des soins de qualité (PRIMA MEDIKA, SURYA HUSADA, KASIH IBU, BALI ROYAL HOSPITAL, SILOAM HOSPITAL).

Pour bénéficier de votre assurance, il est recommande de vous rendre a l’un de ces hôpitaux ou à la clinique SOS ou au BIMC qui se trouvent près du grand rond-point Simpang Siur de Kuta et qui vous aiguilleront sur ces hôpitaux si nécessaire.

Les grandes villes de Java (Jakarta, Surabaya, Bandung, Yogyakarta) offrent également une infrastructure et un service médical de qualité. Ailleurs, ils sont franchement insuffisants.

Adresses utiles

ADRESSES UTILES:
AMBASSADES
Ambassade d’Indonésie en France
47et 49, rue Cortambert ‐ 75016 Paris
Tél. : 01 45 03 07 60
Fax : 01 45 04 50 32
Email : komparis@online.fr
Web : www.amb‐indonesie.fr/Ambassade d’Indonésie en Belgique
Boulevard de la Woluwe / Woluwelaan, 38 ‐ 1200 Woluwe‐Saint‐Lambert (Bruxelles)
Tél. : 02 775 01 20
Fax : 02 772 82 10
Email : primebxl@skynet.beOFFICE DE TOURISME:Site officiel de l’office de tourisme indonésien :  www.tourismindonesia.com/